Témoignage : Vincent Cespedes

Philosophe, écrivain et créateur de Matkaline

En famille. Je me suis trouvé face à un public très ancré dans le vécu et le réel : de vrais gens, qui ne pratiquent pas la langue de bois. Le public s’est montré très ouvert à la nouveauté et au décalage. Mon intervention sur la question du bonheur au travail a suscité beaucoup de questions et aussi de discussions entre le côté théorique de mon propos et la réalité de ce qu’ils vivent au quotidien. J’ai ressenti de leur part beaucoup d’humour et de gourmandise : un auditoire qui ne se laisse pas forcément faire, qui avance. Et j’ai moi-même pas mal avancé.