L’énergie collective : Diffusons-là !   EN MODE LABO

EN MODE LABO > L’énergie collective : Diffusons-là !

Mises en situation, découverte de nouveaux outils, schémas mentaux et mode de fonctionnement… Constituez votre boîte à outils d’innovateurs !


Récit de En mode labo « L’ÉNERGIE COLLECTIVE, DIFFUSONS-LA ! » organisé par le CNFPT-Inet


Vivre le scénario d’une collectivité réfractaire au management participatif pour apprendre à se décaler et à entrer en résistance. Trouver des sources d’énergie pour mener à bien les actions de la résistance. Et se rendre compte que la plus grande énergie est dans le collectif. Cela s’appelle : la fiction apprenante !

Recherche énergies humaines renouvelables

L’ÉNERGIE DU JEU ET DE LA CRÉATIVITÉ

À la base, le jeu n’a d’autres buts que celui de jouer. Mais il provoque en nous des réactions insoupçonnées. C’est un mélange de surprises et d’excitations qui se déroule dans un flux continu d’interactions avec ses partenaires. On y trouve aussi les ingrédients de la créativité que sont les contraintes (les règles du jeu) et la liberté dans l’exercice et l’interprétation des règles. En jouant, on peut atteindre l’état de flow décrit par le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi comme “une expérience holistique que ressentent des individus lorsqu’ils agissent en s’impliquant totalement”. Autrement dit, quand on joue, on est pleinement absorbé dans la réalisation de notre activité et on n’a plus envie que ça s’arrête. On ne compte plus le temps, on veut juste aller au bout coûte que coûte. Et recommencer !

La créativité et l’occupation pleine et entière de l’espace du jeu sont des énergies humaines continuellement renouvelables.

L’ÉNERGIE DE LA RÉUSSITE

Quand on rencontre un succès, deux réactions vertueuses se produisent en nous :
– “J’en veux encore !” : c’est une réaction chimique dans le cerveau qui par la libération de dopamine, l’hormone du plaisir, envoie ce message au corps. C’est un état de bien être ressenti dans tout le corps, donc il en redemande.
– “Je l’ai fait, je peux le refaire et mieux encore” : c’est l’augmentation du sentiment d’efficacité, une impression de puissance.

Cette énergie provoquée par la réussite nous mène à savoir exactement ce que l’on veut et à tout faire pour y arriver. Par conséquent, plus on accumule les succès, plus on a l’énergie d’aller en décrocher d’autres.

La force du collectif

Si on joue en équipe et si on gagne en équipe, imaginez l’énergie générée collectivement et le pouvoir d’actions qui en découle ! Plus encore, ce sont les interactions avec les autres qui génèrent l’énergie. On agit ensemble et on réussit ensemble, ce sentiment d’efficacité collective apporte davantage de sens à l’action et une envie encore plus forte de persister et de réitérer. Ensemble, on peut atteindre des buts encore plus élevés.
Et quand les interactions sont fluides et agréables, chacun en retire des bienfaits individuels qui vont lui permettre d’apporter à son tour au collectif : on est reconnu à sa juste place, notre savoir est pris en considération. C’est un cercle vertueux qui s’auto alimente entre l’individuel et le collectif. L’action collective est ainsi bâtie sur des bases solides : nous avons des pairs, ce sont nos compagnons d’action, et nous voulons leur accorder le meilleur.


POUR PASSER À L’ACTION

LES CONTRIBUTEURS

  • Denis Cristol, Cécile Joly, Serge Valentin, Pascale Chelin-Allanic, Christine Gastaud : CNFPT.
  • Isabelle Cazenau, INET CNFPT.
  • Brigitte Evano, conseillère auprès du DGS, Département de la Drôme.
  • Christophe Genre, DGS, Mairie de Saint Cannat, facilitateur en intelligence collective.
  • Hervé Goux, DGS Ville d’Arcueil.
  • Véronique Arriau, Directrice Pôle Solidarité Enfance, Département Haute Vienne.

Intervenant(s)

Organisateur :

CNFPT