Co…et Cie   K’PRATIK

KPRATIK > Co…et Cie !

La théorie U, c‘est cinq étapes pour rénover l’approche collaborative et la conduite de projet, et accompagner le changement à partir du futur émergent. Pour prendre conscience individuellement et collectivement de l’urgence de la mise en place de solutions durables et globales. Un modèle d’ores et déjà adopté par de nombreuses collectivités territoriales.


Récit du K’Pratik « CO… et Cie ! » organisé par Véronique Campillo et le CNFPT-Inet


Le paradoxe de notre époque est que nous engendrons collectivement des résultats dont personne ne veut individuellement. Notre planète en est la première victime et aujourd’hui, seul un changement de posture intérieure peut amener les transformations profondes dont le monde a besoin. Mais comment ? En nous connectant au futur émergent !

Se laisser descendre pour mieux remonter

C’est en partant de l’observation des étapes que traversent les grands créateurs et leaders qu’Otto Scharmer a bâti la théorie U, aujourd’hui utilisée dans de nombreux domaines, dont celui des collectivités territoriales. “U” parce qu’il y a d’abord une descente vers notre espace intérieur, notre angle mort, qui permettra ensuite la remontée.

LA DESCENTE

1. Renoncer à reproduire. L’habitude est notre pire ennemi pour le changement, il faut donc commencer par faire table rase du passé.

2. Observer. Maintenant que le passé est loin derrière, nous pouvons observer le monde, et plus précisément les situations auxquelles nous sommes confrontés, avec un regard neuf.

3. Ressentir. On n’observe pas qu’avec les yeux mais avec le cœur. Nous devons donc être à l’écoute de nos sensations, de nos ressentis et de nos intuitions.

4. Lâcher prise. Ce n’est pas renoncer, c’est laisser le vide créateur s’installer en nous pour se poser les bonnes questions : qu’est-ce que la vie nous appelle à faire ?

Après ces quatre étapes, nous atteignons le point d’inflexion de la démarche, le creux du U, avec un grand point d’interrogation. C’est inconfortable mais indispensable pour qu’émerge le nouveau.

LA REMONTÉE VERS LE DÉPLOIEMENT DES IDÉES QUI VONT CHANGER LE MONDE

5. Laisser venir. C’est le moment de faire confiance à l’univers. Nous avons laissé nos habitudes, appris à observer puis à ressentir avec tous nos sens pour parvenir à lâcher prise. Maintenant, à nous d’écouter la réponse que l’univers nous envoie ; elle sera dans les circonstances, les humains, les changements et transformations qui se produiront autour de nous et que nous n’aurions pas vus si nous n’avions pas laissé le vide s’installer en nous.

6. Cristalliser. Mettre des mots car tant qu’il n’y a pas de mots, je sens mais je ne sais pas. Cela permettra de cerner le nouveau futur en émergence.

7. Prototyper. Soyons humbles et apprenons pas à pas par l’action en permettant les erreurs et les imperfections pour construire les améliorations.

8. Déployer à grande échelle. Le U n’est pas statique, mais dynamique, un peu comme une spirale évolutive. Il faudra donc recommencer le processus jusqu’à maturation du projet.

Ces petites voix qui nous rattrapent

Se laisser transformer, individuellement ou collectivement, est loin d’être simple, c’est même ce qu’il y a de plus difficile à faire. Il faut ouvrir son esprit pour observer, ouvrir son cœur pour ressentir et ouvrir sa volonté (en surmontant sa peur pour passer à l’action) pour lâcher prise et laisser venir.
Ce n’est pas chose aisée car nos petites voix intérieures viennent nous parasiter et nous empêcher d’ouvrir notre esprit, notre cœur et notre volonté :

  • La voix du jugement empêche l’ouverture de l’’esprit – “jugement” dans le sens de la “comparaison” : suis-je la bonne personne ? N’y a-t-il pas quelqu’un de mieux placé que moi pour le faire ? Est-ce à moi de le faire ?
  • La voix du cynisme empêche l’ouverture du cœur, elle nous éloigne de la confiance : “ça ne servira à rien”, “on l’a déjà fait, ça n’a pas marché”, “il n’y a pas d’autres façons de le faire”.
  • La voix de la peur freine notre volonté et donc, le passage à l’action : la peur d’échouer, de perdre quelque chose qu’on avait. On en revient finalement à la peur fondamentale, celle de mourir. Chaque lâcher-prise est une petite mort.

 

Les outils peuvent nous aider

La théorie est belle mais pas facile à mettre en œuvre. De nombreux outils existent pour nous aider à franchir les différentes étapes, collectivement et individuellement. Parmi eux, le journaling et le théâtre de la présence sociale.

LE JOURNALING

Ne sous-estimons jamais la force de l’écriture ! Elle nous donne accès à des niveaux plus profonds d’autoréflexion et de connaissance de soi, elle nous permet de connecter cette connaissance à des actions concrètes. C’est le principe du journaling, qui peut s’expérimenter à toutes les étapes de la théorie U, mais plus particulièrement celles de l’observation et du ressenti.

LE THÉÂTRE DE LA PRÉSENCE SOCIALE

C’est le même principe que le journaling mais en mode corporel. L’idée est d’exprimer avec le corps le passage d’un état de frustration à un état idéal. Je passe par exemple d’une statue qui représente ce qui me bloque et m’empêche d’avancer, à une statue qui exprime comment j’aimerais me sentir pour pouvoir être acteur du changement.
Le fait d’inscrire ce changement dans le corps nous fera gagner du temps et nous permettra de passer plus rapidement à l’action que lorsqu’il n’est que dans notre tête.


POUR PASSER À L’ACTION

Véronique Campillo, consultante et formatrice Change ton futur


Intervenant(s)

Intervenants :

Véronique Campillo

Véronique Campillo, a fondé ChangeTonFutur et développé une méthode permettant à chacun d’identifier son mode d’action unique et singulier et de passer à l’action à partir du meilleur de soi.

http://changetonfutur.com/

  • RT : C’est parti pour “Place de l’emploi public”, le portail d’offres d’emploi commun à toute la : Etat, et ho…

  • RT : Remise des prix à l’ : – Prix Numérique – Prix Innovation Publique – Prix Usager Citoyen – Prix Coup de cœur Av…

  • RT : La Bulle (accès des détenus aux service de base) remporte le prix « innovation publique » délivré par le jury aujourd’hui à l’…

  • RT : La selection des projets du hackathon” politiques publiques en 3 hacks”a démarré a l Ena. Numerique dans les prisons, renov…

  • RT : Le projet “Ici on trie”♻️ propose 3 actions pour rendre le recyclage plus ludique et plus simple ! Les Agita-tri (animateu…

  • RT : Excellente initiative de l’INET, l’école exploite au maximum la transversalité permise par la présence de 3 cadres d’emploi…