« Venir aux ETS, c’est avoir un état d’esprit anticipateur »

30 octobre 2020

Romain PASQUIER, Directeur de recherche au CNRS, titulaire de la Chaire « Territoires et mutations de l’action publique » à Sciences Po Rennes, conseiller scientifique pour les ETS 2020

 

« La question des transitions est brulante »

Nous avons réfléchi à la thématique des ETS au moment du confinement, en plein cœur de la crise sanitaire. L’actualité avec les grands feux en Australie et le réchauffement climatique, le rapport sur la chute de la biodiversité … : devant ces chocs de l’actualité, la question des transitions devenait brulante et s’est imposée à nous comme thème des ETS 2020!

 

« Une nouvelle société française est en train d’advenir »

Les transitions sont sociales, environnementales, économiques mais également démographiques avec la pression migratoire et le vieillissement de notre société. La transition des mobilités est aussi un des défis majeurs à venir. Comment organiser les villes et les petites villes sans voiture ? Enfin le défi de la transition alimentaire et de l’approvisionnement en eau sont aussi essentielles : comment nourrir les populations urbaines ?

 

« Chaque manager territorial est concerné »

La question des transitions concerne l’ensemble des managers territoriaux. Chacun a son poste peut en faire l’expérience. L’objectif des ETS, c’est de mettre en perspective ces expériences avec des apports extérieurs : universitaire, entreprise, associations, société civile, afin d’en avoir une vision la plus holistique possible.

 

« Venir aux ETS, c’est avoir un état d’esprit anticipateur »

Pour les managers territoriaux, penser les transitions, c’est anticiper les mutations auxquelles ils vont être confrontés. C’est avoir un état d’esprit anticipateur, « prêt à ». Nous avons besoin d’intelligence collective car on ne pourra pas relever ces défis seuls. Venir aux ETS, c’est ouvrir ses écoutilles pour capter les bonnes expériences, les bonnes pratiques, les signaux faibles afin d’orienter les politiques publiques dans la bonne direction.

 

« Des enjeux majeurs de coopération »

Un des enjeux majeurs est la coopération entre les villes et les campagnes. C’est dans le dialogue entre les campagnes et les villes que tout va se jouer.

 

“Anticiper et transmettre »

On peut dresser un tableau pessimiste de notre société. Il faut préparer les générations qui arrivent à une période délicate. Qu’est-ce qu’on va transmettre à nos enfants ? Anticiper et transmettre, ce sont finalement les deux défis majeurs des managers territoriaux.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
SUIVEZ-NOUS SUR :
X