Laurence MALHERBE : Réforme : l’incarner oui, y contribuer aussi